Les origines du village

Au temps de l’Empire Romain, un certain Haganus était propriétaire d’une terre à cet endroit. En latin le domaine se dit « Cortem », et le Cortem d’Haganus devient Court Agnon. Au début du XIIIème siècle, il apparaît, dans un récapitulatif des paroisses du diocèse de Reims sous la forme de « Courtaignon ».

Ce document signale la présence dans la commune d’une église placée sous le vocable de la Sainte Croix de Septembre et d’une chapelle installée dans le château.

C’est ainsi que commence l’histoire moderne de Courtagnon, que vous découvrirez dans les pages suivantes.

Courtagnon - Plan de 1832

Plan de 1832

L’église de la Sainte Croix de Septembre

« Le village qui ressemble plus à un hameau, est aujourd’hui divisé en deux parties : l’une autour du « château » et l’autre au lieudit « le village » où se trouvent la mairie et l’ancienne église…./…

L’église, désaffectée, est dédiée à la Sainte Croix de Septembre. Elle abrite aujourd’hui les collections du Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims…./…

L’église se situe au sud du village, au cœur d’un environnement boisé. Elle date vraisemblablement de la Renaissance (XVe – XVIe).

En 1869, une cloche en bronze de 250 Kg est posée (elle se trouve aujourd’hui dans le clocher de l’église de Bligny où vous pouvez l’entendre sonner). Depuis 1901, le culte n’y est plus célébré. En 1905, la sacristie en bois, s’effondre et en 1908 l’église est désaffectée pour cause de vétusté.

Courtagnon - Plan de 1929

Plan de 1929

La guerre de 1914-1918 altère encore plus l’édifice déjà largement dégradé et, par la suite, seul le mur du cimetière sera reconstruit (1930) au titre des dommages de guerre.

Des photographies prises par Henri Deneux montrent cet état de délabrement avancé en 1933.

Le toit est éventré et la charpente en morceaux. Le clocher semble suspendu dans les airs. Une partie de la voûte existe encore mais déjà la végétation envahit l’intérieur. La maçonnerie semble avoir résisté au temps et l’ensemble des murs sont encore debout.

En 1955, un article de journal fait état  de la dégradation de l’édifice dont la toiture et la voûte n’existent plus. Il est à noter que les bronzes ont été transférés à Bouilly.

En 1980, une convention est passée avec la commune de Courtagnon qui laisse au Parc le soin de gérer l’édifice. »

PNR Montagne de Reims 

Intérieur de l’église (auteur inconnu) Il reste encore les voûtes et un crucifix

Intérieur de l’église (auteur inconnu)
Il reste encore les voûtes et un crucifix

En 1897, l’Abbé Chevalier écrit dans son livre « La Vallée de l’Ardre » : « L’église est à peu près au centre : à l’extérieur rien n’attire les regards, et l’on est tout étonné en entrant dans l’édifice de voir une église d’une grande propreté, à une seule nef, dont les cinq travées, avec leurs voûtes surbaissées, ont leurs clefs ornées d’écussons aujourd’hui mutilés. Au-dessus de l’autel, un tableau représentant les croisés devant Jérusalem ; ce tableau, d’un bon dessin, est bien conservé. Dans le chœur, on remarque la pierre tumulaire de J.-F. Collart, qui mourut en 1734. Cette église a dû être reconstruite au XVI° siècle ou au commencement du XVII° siècle.

Les Templiers de Reims en sont les propriétaires.

Au milieu du siècle dernier (XVIII°), Courtagnon avait beaucoup plus d’importance, il comptait 110 communiants, ce qui représente une population d’environ 160 habitants, le maître d’école qui avait un revenu d’environ 200 livres, avait une vingtaine d’élèves ; il faisait l’école seulement quatre mois pendant l’hiver.. « Les habitants, dit le rapport auquel nous empruntons ces détails, sont tous enfants d’Adam, il faut qu’ils gagnent leur pain à la sueur de leur corps, ce sont des manouvriers. »

Le moulin

Le moulin, aujourd’hui en ruines, se trouvait après le pont sur l’Ardre. C’était un moulin que l’on appelait moque-souris. En cliquant sur ce lien, vous en aurez la description.

 

La vie du village à travers les siècles

 

Texte manquant

 

La guerre 14-18

 Texte manquant

Le « Trésor de Courtagnon »

 

extrait du registre des deliberations de Courtagnon 17 avril 1933 page 1

extrait du registre des deliberations de Courtagnon 17 avril 1933 page 2

le Christ de Courtagnon 2 le Christ de Courtagnon 3

le Christ de Courtagnon 4

lettre du Maire de Courtagnon au Maire d’Epernay 13 mars 1933

lettre du Maire d’Epernay au maire de Courtagnon 22 février 1933